FAQ Canada

Questions? Below are our most asked questions about BOATsmart!, the Pleasure Craft Operator Card, and Canadian boating rules and regulations.

 

While recently boating throughout the many lakes and wonderful lock system of the Kawarthas, I was reminded of how critical it is to not just know how to appropriately operate your boat and its safety gear, but also how to navigate your boat appropriately through a lock system. (For those that may not be familiar, a lock is a device used for raising and lowering boats between bodies of water with different water levels).

 

Upon entering Lock 34 at Fenelon Falls, coming from Sturgeon Lake into Cameron Lake, everything appeared normal. There were six boats which had entered into the lock, including our own, with three on each side. The Fenelon Falls lock is one of the deepest locks, with approximately 24 feet between the lower level water of Sturgeon and the upper level water of Cameron Lake. Needless to say, at that depth, the Lock staff are not able to physically assist if something goes wrong – making it especially critical that boaters entering into this particular lock understand the right steps to take.

As the doors closed behind us and the water level started to rise, sun beating down and everyone chatting away, it suddenly became apparent that one of our fellow boaters was in serious trouble…

Cries of alarm abruptly cut threw the chatter, and everyone turned to see a boat at a 45 degree angle, quickly taking on water, with its four occupants desperately trying to right their boat, no life jackets to be seen. Within seconds, it became apparent that the boat was going under and so everyone yelled at the occupants to jump, while throwing them life jackets. One of the occupants nearly got trapped under the boat as it flipped over and completely went under.

Luckily, all four occupants knew how to swim and were able to get on board the boat next to them – or else this story may have had a much different ending.

This entire event happened within less than a minute. Lives risked and a boat destroyed all due to one simple misstep – the boaters tied their lines to the drop cables (essentially ‘locking’ their boat in place at that level of water), instead of wrapping the lines loosely around to allow the boat to move up or down freely. This meant that as the water level in the lock rose, the tied line stayed in place and started to pull their boat down, until it eventually went under.

This was not the best day for these folks for sure – but two important lessons can be learned from their unfortunate experience:

1. Always wear a life jacket or have one readily accessible when entering a lock.

 

 

If you run into a situation where your boat starts taking on water, there will be no time to find and put on your life jacket, so it’s important you and each passenger either has one on already or has one close-at-hand (i.e., not locked up somewhere in your boat).

2. Never tie your vessel lines to the drop cables.

Use the vertical drop cables on the walls to wrap your mooring lines LOOSELY around the cables to secure your bow and stern. Do not leave your mooring lines unattended at any point – make sure someone is manning them at both the bow and stern of the boat at all times.

 

Remember: when in the locks, keep it unlocked (both life jackets and lines).

 

Check out some more tips from Boatsmart on how to correctly navigate a lock and keep yourself and your passengers safe!

Posted By
July 12, 2018


#Categories: FAQ Canada

drinking and boating boatsmart

 

Les règles, les risques et les pénalités lors d’un « Booze Cruise! »

Nous recevons beaucoup d’appels téléphoniques. Plusieurs Canadiens appellent BOATsmart! pour trouver des réponses pour toutes sortes de questions sur la navigation de plaisance et sur les lois canadiennes sur la navigation. Ont ce fait demandé tout ce qui suit: «Comment puis-je atterrir un bateau?», «Comment puis-je obtenir un permis de canotage canadien?» et même «Voulez-vous vous marier avec moi?» (Oui, nos membres de service à la clientèle sont très bons à leurs emplois!).

Enfin, nous entendons beaucoup de Canadiens qui se demandent quelles sont les lois sur la navigation de plaisance dans leur province ou leur territoire s’ils veulent boire. Alors, nettoyons le brouillard et faisons le bon chemin pour rester en sécurité (et légale) en bateau cet été!

 

Prendre une «Croisière à l’alcool»? – Vous pourriez perdre votre permis!

Au Canada, l’exploitation d’un bateau sous l’influence de l’alcool ou de drogues constitue une infraction au Code criminel du Canada. Vous êtes considéré comme «perturbé» ou «sous l’influence» si vous êtes testé (avec un alcootest ou un test sanguin) et les résultats déterminent que votre taux de concentration d’alcool dans le sang (BAC) dépasse 80 mg. Bien sûr, le niveau de tolérance des personnes à l’alcool peut varier, mais ce nombre NE CHANGE PAS. 80mg = bateaux enfouis. Et pour une bonne raison – 65% des accidents liés au nautisme au Canada impliquent la consommation d’alcool comme facteur.

boatsmart boating drink and boating

Quelles sont les pénalités pour boire et naviguer au Canada?

Si vous êtes reconnu coupable d’avoir opéré un bateau sous l’influence de l’alcool ou de drogues, les pénalités minimales au Canada sont les suivantes:

* 1ère infraction: une amende minimale de 600 $.

* 2ème infraction: une amende minimale de 600 $ et au moins 14 jours de prison.

* 3ème ou infraction subséquente: une amende minimale de 600 $ et au moins 90 jours de prison

Les amendes et pénalités MAXIMALES varie selon la province.

Quand puis-je consommer de l’alcool à bord d’un bateau au Canada?

Les passagers de bateaux peuvent consommer de l’alcool à bord d’un bateau au Canada tant que le bateau est équipé:

* Installations de cuisson permanentes,

* Possibilités de couchage permanent,

* Une toilette permanente; et,

Le bateau doit être ancré ou sécurisé à côté d’un quai.

La plupart des yachts et des bateaux à moteur répondent à ces exigences, mais tous les types de bateaux ne le feront pas. En tant qu’opérateur de bateau, il est VOTRE responsabilité de vous assurer que votre bateau satisfait à ces exigences avant que les passagers ne bois de la bière ou de la liqueur. Il est également  votre responsabilité de rester sobre pour vous assurer que tout le monde arrive à la maison en toute sécurité.

Rappelez-vous, la navigation de plaisance sous l’influence de l’alcool ou des drogues est TOUJOURS illégale, cependant, les règles pour lesquelles l’alcool peut être consommé légalement et transporté sur un bateau varient d’une province à l’autre.

Alors, quelles sont les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool dans ma province?

Alberta:

En Alberta, les amendes et les pénalités pour l’exploitation d’un bateau sous l’influence de l’alcool ou de drogues correspondent aux amendes et aux pénalités pour l’exploitation d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a PAS de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

L’alcool peut être consommé à bord d’un bateau en Alberta tant seulement si le bateau est équipé d’une toilette permanente, l’installation de cuisine, l’installation de couchage et il est ancré ou amarré.

Communiquez avec la GRC de l’Alberta pour plus d’informations sur les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool en Alberta.

Colombie britannique:

En Colombie-Britannique, les amendes et les pénalités pour l’exploitation d’un bateau sous l’influence de l’alcool ou de drogues correspondent aux amendes et aux pénalités pour l’exploitation d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a PAS de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

L’alcool peut être consommé légalement à bord d’un bateau en Colombie-Britannique tant que le bateau est autorisé à se consommer de l’alcool, ou le bateau à des toilettes permanentes, des installations de cuisine, des installations de couchage et il est ancré ou amarré.

Contactez les B.C., la GRC pour plus d’informations sur les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool en Colombie-Britannique.

Saskatchewan:

En Saskatchewan, les amendes et les pénalités pour l’exploitation d’un bateau sous l’influence de l’alcool ou des drogues correspondent aux amendes et aux pénalités pour l’exploitation d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a PAS de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

L’alcool peut être consommé à bord d’un bateau en Saskatchewan tant que le bateau a des toilettes permanentes, des installations de cuisine, des installations de couchage et il est ancré ou amarré à terre.

Contactez la GRC de la Saskatchewan pour plus d’informations sur les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool en Saskatchewan.

Manitoba:

Au Manitoba, les amendes et les pénalités pour l’exploitation d’un bateau sous l’influence de l’alcool ou des drogues correspondent aux amendes et aux pénalités pour l’exploitation d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a PAS de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

Au Manitoba, il est illégal de transporter de l’alcool ouvert sur les bateaux. Les passagers de bateaux ne peuvent consommer d’alcool qu’à bord d’un bateau au Manitoba tant que le bateau a des toilettes permanentes, des installations de cuisine, des installations de couchage et il est ancré ou amarré au rivage.

Communiquez avec la GRC du Manitoba pour plus d’informations sur les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool au Manitoba.

Ontario:

En Ontario, les amendes et les pénalités pour conduire un bateau sous l’influence de l’alcool ou des drogues sont les mêmes que celles applicables à l’exploitation d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a PAS de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

Comprenez qu’un navetteur de l’Ontario reconnu coupable d’avoir opéré un bateau alors qu’il était sous l’influence de l’alcool de drogue peut avoir son permis de conduire suspendu pour un minimum de 1 an. Le programme de verrouillage de l’allumage de l’Ontario s’appliquera également aux personnes reconnues coupables de conduire sous l’influence.

Les passagers de bateaux peuvent consommer de l’alcool à bord d’un bateau en Ontario tant que le bateau dispose d’une toilette permanente, l’installation de cuisine, l’installation de couchage et il est ancré ou amarré.

Communiquez avec la Police provinciale de l’Ontario (OPP) pour plus d’informations sur les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool en Ontario.

Québec:

Au Québec, les amendes et les pénalités pour conduire un bateau sous l’influence de l’alcool ou des drogues sont les mêmes que celles applicables à l’exploitation d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a PAS de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété. Cependant, les plaisanciers au Québec sont autorisés à transporter de l’alcool sur les bateaux pendant le démarrage du bateau. Même l’opérateur du bateau peut le faire, à condition que leur niveau BAC ne dépasse pas la limite légale de 80 mg.

Pour de plus amples renseignements sur les lois québécoises en matière de navigation nautique, communiquez avec la Sûreté du Québec (SQ).

Nouveau-Brunswick

Au Nouveau-Brunswick, les amendes et les pénalités pour conduire un bateau tout en étant endommagé par l’alcool ou les drogues sont les mêmes que celles applicables à la conduite d’un véhicule à moteur sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a pas de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

Les passagers de bateaux peuvent consommer de l’alcool à bord d’un bateau au Nouveau-Brunswick tant que le bateau est équipé d’installations permanentes de sommeil, de cuisine et de toilettes et le bateau est ancré ou amarré.

Contactez la GRC du Nouveau-Brunswick pour plus d’informations sur les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool au Nouveau-Brunswick.

Terre-Neuve-et-Labrador:

À Terre-Neuve-et-Labrador, les amendes et les pénalités pour conduire un bateau tout en étant endommagé par l’alcool ou les drogues sont les mêmes que celles applicables à la conduite d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a pas de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

Les passagers de bateaux peuvent consommer de l’alcool à bord d’un bateau à Terre-Neuve-et-Labrador tant que le bateau a des toilettes permanentes, des installations de cuisine, des installations de couchage et il est ancré ou amarré.

Communiquez avec la GRC de Terre-Neuve-et-Labrador pour plus d’informations sur les lois sur la navigation de plaisance avec de l’alcool à Terre-Neuve-et-Labrador.

Nouvelle-Écosse:

En Nouvelle-Écosse, les amendes et les pénalités pour conduire un bateau sous l’influence de l’alcool ou des drogues sont les mêmes que celles applicables à l’exploitation d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a PAS de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

Les passagers de bateaux peuvent consommer de l’alcool à bord d’un bateau en Nouvelle-Écosse tant que le bateau dispose d’une toilette permanente, des installations de cuisine, des installations de couchage et il est ancré ou amarré.

Communiquez avec la GRC de la Nouvelle-Écosse pour obtenir de plus amples renseignements sur les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool en Nouvelle-Écosse.

L’Î.-P.-É

À l’Î.-P.-É., Les amendes et les pénalités pour conduire un bateau sous l’influence de l’alcool ou des drogues sont les mêmes que celles applicables à l’exploitation d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a PAS de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

Les passagers de bateaux peuvent consommer de l’alcool à bord d’un bateau à l’Île-du-Prince-Édouard tant que le bateau a des toilettes permanentes, des installations de cuisine, des installations de couchage et il est ancré ou amarré.

Communiquez avec la GRC de l’Île-du-Prince-Édouard pour plus d’informations sur les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool à l’Î.-P.-É.

Territoires du nord-ouest:

Dans les TN-O., Les amendes et les pénalités pour conduire un bateau sous l’influence de l’alcool ou des drogues sont les mêmes que celles applicables à l’exploitation d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a PAS de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

Les passagers de bateaux peuvent consommer de l’alcool à bord d’un bateau dans les TN-O. Tant que le bateau possède des toilettes permanentes, des installations de cuisine, des installations de couchage et il est ancré ou amarré.

Communiquez avec la GRC des Territoires du Nord-Ouest pour plus d’informations sur les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool dans les Territoires du Nord-Ouest.

Yukon:

Au Yukon, les amendes et les pénalités pour conduire un bateau sous l’influence de l’alcool ou des drogues sont les mêmes que celles applicables à l’exploitation d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a PAS de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

Les passagers de bateaux peuvent consommer de l’alcool à bord d’un bateau au Yukon tant que le bateau dispose d’une toilette permanente, des installations de cuisine, des installations de couchage et il est ancré ou amarré.

Communiquez avec la GRC du Yukon pour plus d’informations sur les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool au Yukon.

Nunavut:

Au Nunavut, les amendes et les pénalités pour conduire un bateau sous l’influence de l’alcool ou des drogues sont les mêmes que celles applicables à l’exploitation d’un véhicule automobile sous l’influence de l’alcool ou des drogues. Il n’y a PAS de différence entre la conduite en état d’ébriété et la navigation en état d’ébriété.

Les passagers de bateaux peuvent consommer de l’alcool à bord d’un bateau au Nunavut tant que le bateau possède des toilettes permanentes, des installations de cuisine, des installations de couchage et il est ancré ou amarré.

Communiquez avec la GRC du Nunavut pour plus d’informations sur les lois sur la navigation de plaisance avec l’alcool au Nunavut.

Rappelez-vous que ces lois sur la navigation de plaisance peuvent changer avec le temps, donc vous devriez consulter votre police provinciale (OPP pour Ontario, SQ pour le Québec et la GRC pour toutes les autres provinces et territoires) pour les restrictions de transport et de consommation d’alcool qui s’appliqueront à votre type de bateau, dans votre province.

boatsamrt drink and boat

Risques de «croisière de boissons alcoolisées»

La plupart des plaisanciers ne pensent pas aux amendes nautiques et aux pénalités jusqu’à ce qu’ils soient sur le lac, dans le «moment de pénalité» qui reçoit un billet d’un agent de police maritime. Ne laissez pas cela vous arriver. Donnez la priorité à la sécurité nautique, assurez-vous d’avoir votre permis canadien, tous vos équipements de sécurité de bateau requis à bord et connaître les risques pour les bateaux enfouis. Pensez-y de cette façon: vous faites du bateau avec les gens que vous aimez, n’est-ce pas? Ne risquez jamais la sécurité de vos proches. Boire et conduire est aussi dangereux sur l’eau que sur une route.

Opérateurs – Restez sobre sur les bateaux! Profitez d’une boisson froide une fois sur le rivage. Ou une fois que vous avez satisfait à toutes les exigences légales pour consommer de l’alcool sur votre bateau. Récompensez-vous avec une bière froide après que vous avez la sécurité et la sécurité de tous à la maison.

Bon trajets!

Posted By
June 14, 2018


#Categories: Boating License, FAQ Canada

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

When your boat goes into storage for the winter, it not only becomes a fancy, warm, waterproof hotel for critters, but it also becomes a tropical snack bar.  How so? You know those awesome, coconut-smelling oils, sunscreens and lotions that you and your passengers wear to protect you skin from the sun all summer long? To a hungry raccoon, they taste as good as they smell and the residue from those lotions is ALL over your boat’s vinyl seats, lifejackets, towels, etc.!

So, on one score, I’m warning you about the importance of properly cleaning and shrink-wrapping your boat before putting it in storage to keep hungry critters that don’t hibernate, like raccoons and squirrels out of it. I’m also advising you to invest in boat insurance coverage that protects your boat all year-long (and includes vermin protection!). You can be 100% covered this winter with BOATsmart! Assure Marine Insurance (oh, and you’ll be eligible to save 25% off your annual policy). But there’s more to getting your boat ready for the harsh, Canadian winter than simply signing up for your boat insurance policy, and if you’re the DIY-type, you’ll want to reference our ‘Winter-Ready Checklist’ below to service your boat before the winter arrives.

 

Boat Winterization… in Canada. 

The cold weather and long stretch of time that your boat’s engine is sitting stagnant means you need to be extra vigilant each fall to properly prepare your boat for the Canadian deep freeze. Winterizing your boat starts with reading the owner’s manual and determining if you’re up to the task. The boat winterization procedure should be detailed in the manual, but If you are the least bit unsure of the appropriate winterization procedure for your type of boat or of your skill, you should visit your local marine dealer for advice and service. It’s not worth it to take a guess – you could spill environmentally dangerous substances by accident, or you could cause engine damage that will put a cramp in your boat launch next summer!

 

The Ultimate Winter-Ready Checklist:

Step 1) Clean the hull of your boat with an environmentally-friendly marine detergent or algae remover.

Step 2) Empty the bilge of any excess water and clean it out using a marine-grade bilge cleaner or just soap and water.

Step 3) Drain and flush the engine’s cooling system.

Step 4) Fill the boat’s fuel tank.

Step 5) Clean (or replace) the fuel filter.

Step 6) Remove the spark plugs and fog the engine cylinders with a rust inhibitor.

Step 7) Lubricate all moving parts.

Step 8) Clean off any excess grease, lubrication, dirt and marine life.

Posted By
September 22, 2016


#Categories: COAST-TO-COAST, FAQ Canada, Uncategorized

The following technical requirements are necessary:

  • 1024 x 768 Screen Resolution
  • Firefox 3.0 or greater
  • Internet Explorer 6.0 or greater
  • Safari 2.0 or greater
  • Google Chrome
  • Javascript Enabled
  • Some pop-up blockers may require you to enable pop-ups to use this site
  • Certain areas of this site require Adobe Acrobat PDF Reader
  • The final exam requires Internet Connectivity which is at 56kb or above

Posted By
June 15, 2015


#Categories: FAQ Canada

The BOATsmart! Course includes all the knowledge you need in order to obtain your Pleasure Craft Operator Card. Topics include:

  • Canadian Boating Rules and Regulations
  • Properly Equipping Your Craft
  • Operating Your Boat Safely
  • Ensuring the Safety of Your Passengers
  • Understanding Navigational Aids
  • Properly Maintaining Your Craft and Equipment
  • Responding to Emergencies and Distress Signals

Posted By
June 15, 2015


#Categories: FAQ Canada

Boaters have three options to prepare for the exam:

BOATsmart! Printed Study Guide
BOATsmart! Online Safe Boating Course
BOATsmart! Classroom Course

Each format is recognized and approved by Transport Canada and includes all the knowledge you need in order to obtain your Pleasure Craft Operator Card. To order a copy of the BOATsmart! Printed Study Guide call toll free: 1-877-792-3926.

Posted By
June 15, 2015


#Categories: FAQ Canada

Any person who operates a pleasure craft in Canada should participate. The BOATsmart! Safe Boating Program covers all aspects of safe boating and responsible operation on Canadian waterways. Boaters of any age and ability are encouraged to participate in the BOATsmart! Program.

Posted By
June 15, 2015


#Categories: FAQ Canada